Collectivités

Le dispositif du Conseil en Énergie Partagé (CEP) est proposé aux communes de Dieppe-Maritime, de moins de 10 000 habitants depuis avril 2012. Ce service permet de mutualiser les compétences d’un technicien spécialisé en maîtrise de l’énergie afin de les aider à réduire leurs consommations énergétiques tout en faisant des économies.

Analyse des factures et état des lieux du patrimoine, le conseiller en énergie partagé accompagne les communes pour maîtriser leurs consommations d’énergie. Ce service proposé par Dieppe-Maritime est piloté par l’ADEME.

Ainsi, plus de la moitié des communes suivies par le CEP ont bénéficié d'un pré-diagnostic énergétique sur les 4 bâtiments les plus énergivores et prioritaires. Ces études font suite à l’analyse des factures d’énergies (eau, gaz, électricité, bois, fioul) et des visites des bâtiments communaux. A Colmesnil, Grèges, Sauqueville, Sainte-Marguerite-sur-Mer et Tourville-sur-Arques, les rapports ont déjà été présentés en conseil municipal, « la balle est dans leur camp, ils peuvent intégrer mes propositions à leurs projets de réhabilitation. Ce sont des décisions qui reviennent aux élus en fonction des besoins et des moyens. Mon rôle, c’est d’être leur bras droit dans le domaine de l’énergie », explique Hadrien Babka, conseiller en énergie partagé.

 

 Le CEP travaille en trois phases :

Phase 1 : aider la commune à connaitre ses dépenses et consommations d’énergie (bâtiments, éclairage public, carburants, eau) ainsi que son impact sur l’environnement via les rejets de gaz à effet de serre. Une base de donnée sur 3 ans de facturations est ainsi créées. A ce jour, 12 000 factures sont dans la base.

Phase 2 : Réalisation de pré-diagnostics énergétiques dans 4 bâtiments : observations préconisations

Phase 3 : Accompagnement et conseil sur la mise en Å“uvre des préconisations, aide à la constitution de dossiers de subventions, participation à des réunions publiques...

 

Exemple de projet : la rénovation de la salle polyvalente d’Aubermesnil-Beaumais

 

1er prédiag et premiers travaux votés

Contexte :

La salle polyvalente d’Aubermesnil est utilisée tous les jours pour la cantine et régulièrement le weekend pour des locations. Ce bâtiment construit en 1981 et chauffé à l’électricité, ne présente aucune isolation en toiture et murs. De plus, l’humidité a beaucoup de mal à s’évacuer (pas de réseau de VMC) et condense sous la toiture.

 

Visite le 4 juillet 2014 – Salle de 216 m² et 910 m3

 Préconisations :

Isolation de la toiture avec un complexe isolant de 26 cm

Isolation des murs par l’extérieur avec un complexe isolant de 15 cm

Reprise du tableau électrique avec optimisation tarifaire de l’abonnement

Mise en place d’un réseau de ventilation

Optimisation de l’éclairage et systèmes de chauffage (automatismes et systèmes plus efficaces)

  • Dépense d’électricité avant travaux : 7 000 €/an
  • Consommation avant travaux : 1 039 kWhep/m²/an
  • Consommation après travaux (théorique) : 312 kWhep/m²/an

 Soit un gain de près de 70% !

 

Travaux autres :

Mise aux normes accessibilité rajout d’une pièce pour délocaliser la cuisine et libérer de l’espace de stockage.

Investissement total estimé à : 300 000€ HT. Lancement des travaux prévu début 2016.

Subventions : Aide de la DETR (État), du Département 76 et Certificats d’économies d’énergies.

 

Lettres d’informations du réseau régional des CEP  :

Contactez votre conseiller :
Hadrien BABKA
cep@agglodieppe-maritime.com